Briefer votre rédacteur web : mode d’emploi
Vous avez décidé de confier l’écriture de vos contenus digitaux à un rédacteur web freelance ? Excellente initiative, qui vous apportera bien des avantages ! Mais pour que votre collaboration se déroule au mieux, une communication claire et efficace est indispensable. En effet, le rédacteur web doit connaître précisément vos attentes, vos préférences et vos contraintes. L’objectif : vous fournir les contenus dont vous avez besoin. Suivez donc mes conseils pour bien briefer votre rédacteur web !

1.      Définissez le type de contenu

La première étape est de bien identifier le format de rédaction souhaité : quel type de contenu voulez-vous publier ? Souhaitez-vous des textes pour alimenter une page web statique ou pour faire vivre votre blog ? Avez-vous besoin de fiches produits ou plutôt de guides d’achats plus complets ? Les contenus seront-ils publiés tels quels ou vont-ils être intégrés dans une infographie ? Quelle longueur attendez-vous pour chaque texte ?

La rédaction web englobe un vaste éventail de contenus. Et selon le type de texte, l’écriture ne sera pas la même. Pour briefer votre rédacteur web efficacement, vous devez donc lui préciser le format souhaité. Si nécessaire, il peut évidemment vous conseiller pour vous aider à choisir !

[Prochainement, je publierai un lexique de la rédaction web, qui reprendra les différents types de contenus web : restez à l’affût !]

2.      Cadrez le sujet

La deuxième phase est le cadrage du sujet. Ce point est crucial car il constitue la base de toute la rédaction. En résumé, répondez à cette question : sur quel sujet le rédacteur web devra-t-il écrire ?

L’enjeu est d’identifier un sujet suffisamment clair et explicite, afin d’éviter les malentendus ou les hors sujets. Cela sans être trop restrictif, pour laisser assez de marges de manœuvre au rédacteur web. En pratique, si vous avez besoin d’articles réguliers autour d’une thématique spécifique, définissez d’abord plusieurs sous thèmes associés, qui vous aideront ensuite à trouver des sujets plus facilement.

Prenons l’exemple d’une thématique très générale : les chiens. Ce simple terme est bien trop vaste pour constituer un sujet. Pour briefer votre rédacteur web, vous pouvez alors décliner cette thématique en plusieurs sous thèmes et sujets d’articles :

Sous thèmesSujets d’articles
Santé
  • Quand faut-il emmener son chien chez le vétérinaire ?
  • Les vaccins obligatoires pour les chiens
Éducation
  • Les principaux ordres à apprendre à votre chiot
  • Comment empêcher votre chien de mordre ?
Alimentation
  • 10 aliments dangereux pour les chiens
  • Quelle alimentation pour un chien âgé ?
Vie quotidienne
  • Vacances avec son chien : les précautions à prendre
  • La socialisation du chiot

En plus, cette approche vous aidera même à planifier vos publications en alternant les sous thèmes !

3.      Fixez les objectifs de vos textes

Ensuite, il est impératif de fixer des objectifs de publication clairs : pour quelle raison avez-vous besoin de contenu web ? Sur cette base, le rédacteur adaptera sa rédaction, pour répondre au mieux à vos attentes.

Concrètement, vos objectifs de contenu web peuvent être :

  • L’amélioration du référencement naturel: il s’agira de rédiger des textes orientés SEO. Comment ? En intégrant des mots-clés, en puisant dans un champ lexical spécifique, en ajoutant des liens pertinents ou encore en adoptant une structure et des balises optimisées.
  • L’incitation à l’action: si votre but est de convaincre vos visiteurs d’acheter votre produit, de partager votre contenu ou de faire une quelconque action, vous avez besoin de contenu argumenté et vendeur, avec un appel à l’action (call to action). Dans ce cas, le copywriting (conception-rédaction) est tout indiqué !
  • L’information ou le divertissement: ici, le but est surtout de faire plaisir au lecteur, de l’intéresser, de l’informer. Bref, de lui donner envie de lire votre texte jusqu’au bout. Pour ce type de contenu à forte valeur ajoutée, les critères SEO et le copywriting ne seront pas prioritaires ; on privilégiera plutôt la structuration des informations et un style agréable à lire.
  • La description synthétique: vous pouvez également avoir besoin d’un texte plus neutre et plus concis. Le rédacteur optera alors pour une écriture synthétique, allant droit à l’essentiel.

Pour bien briefer votre rédacteur web, vous devez donc lui communiquer les objectifs que votre contenu devra remplir.

Identifiez votre cible

4.      Identifiez votre cible

Quatrième étape essentielle : l’identification de votre cible, de votre « lecteur idéal ». En clair : à quel public vos textes s’adressent-il ? Vous vous en doutez, un article destiné à des jeunes diplômés ne sera pas rédigé de la même façon qu’un article adressé à des cadres expérimentés ou à des retraités. Même si l’information à transmettre peut être la même, la manière de la présenter sera adaptée aux lecteurs ciblés.

Ainsi, pour que vos contenus aient l’impact espéré (cf. point précédent), vous devez donc préciser à votre rédacteur web quelle audience vous souhaitez toucher. Selon le public visé, il ajustera alors son langage, son style, ses références et ses exemples.

5.      Choisissez le ton de votre contenu

Par ailleurs, veillez aussi à définir le ton que le rédacteur web devra adopter pour écrire vos contenus. Ce point peut sembler secondaire, mais il est essentiel pour toucher votre lectorat et atteindre vos objectifs. Ici, il s’agit de vous demander : quelle émotion souhaitez-vous que votre contenu suscite chez le lecteur ?

En effet, le ton va directement impacter l’émotion ressentie par le visiteur pendant sa lecture (amusement, indignation, scepticisme, joie, tristesse, curiosité, etc.). Selon vos besoins, le rédacteur web va alors employer le ton le plus adéquat pour diffuser votre message : ton léger et drôle, sérieux et académique, élégant et poétique, jeune et familier, etc.

6.      Élaborez une trame

Enfin, même si cette dernière étape n’est pas impérative, elle peut être intéressante si vous avez besoin que votre contenu respecte un modèle précis. De manière générale, le rédacteur web fournit des textes organisés, divisés en sous parties et en paragraphes. Mais vous pouvez préférer une certaine trame, spécifique à votre projet. Dans ce cas : quelle structure votre texte doit-il respecter ?

Afin de briefer votre rédacteur web avec précision, l’idéal est de lui donner une trame (un plan de rédaction) et/ou un exemple de texte rédigé selon vos attentes. Pensez aussi à spécifier d’autres éléments importants, comme des expressions à inclure / à éviter, le nombre de mots par section ou des liens sponsorisés à intégrer.

Briefer votre rédacteur web : récapitulatif

Pour résumer, voici donc les 6 questions clés auxquelles devez répondre avant de donner vos instructions à votre rédacteur web :

  • Quel type de contenu voulez-vous publier ?
  • Sur quel sujet le rédacteur web devra-t-il écrire ?
  • Pour quelle raison avez-vous besoin de contenu web ?
  • À quel public vos textes s’adressent-il ?
  • Quelle émotion souhaitez-vous que votre contenu suscite chez le lecteur ?
  • Quelle structure votre texte doit-il respecter ?

 

En briefant correctement votre rédacteur web, vous obtiendrez des contenus fidèles à vos attentes et adaptés à vos objectifs. Et même si une rapide révision de textes peut parfois être nécessaire, un bon cadrage de vos besoins vous fera gagner un temps précieux. Vous souhaitez me confier vos rédactions web ? Contactez-moi et discutons de vos projets !

Briefer votre rédacteur web : mode d’emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *